Retour sur le Carolo game show - Oui, ici, le chef à dit "oh fait comme tu veux !" :D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retour sur le Carolo game show - Oui, ici, le chef à dit "oh fait comme tu veux !" :D

Message par anarko_bizounours le Ven 1 Avr 2016 - 23:55

Le CGS, Carolo Game Show, toute une aventure.

Par où commencer. . . Eh bien partons du début.

Mon père a rencontré. . . Comment ça ?. . . Bah oui, mais c'est le . . . D'accord, j'arrête de faire l'andouille.

Zenkuro nous a convié Rémynounet et moi-même (Anarko_bizounours) à venir passer un week end chez lui pour participer au Carolo game show.

L'idée était très tentante, intéressante même, l'opportunité de manoucher dans la caverne d'alibaba était même . . . Quoi Rémy ? Faut pas le dire ? Bah il s'en rendra bien compte un jour.

Bref, nous voilà en route pour le CGS. Dans la ville d'adoption de sieur Zenkuro.
CHARLEVILLE(TADADAM!!!!)-MEZIERES .
Hmmm. C'est bizarre, à chaque fois que je dis Charleville (TADADAM!!!), j'entends un tadadam. . . Bah pas grave.

CHARLEVILLE (TADADAM!!!), c'est rigolo tiens… Mais revenons à nos moutons.

Le Carolo game show, petite convention bien sympathique, et puis l'idée de passer 2 jours entre manouche nous semblait présager des délires à tout va.



Et bien les oracles ne furent jamais aussi juste. Non seulement l'ambiance du CGS était des plus sympathique, mais nous étions dans nos petit délire, mais ca, c'est pour plus tard.

Tout d'abord, le premier jour du CGS, qui contrairement à ce que l'on pourrait croire, fut le vendredi. Pourquoi le vendredi ? Bah fallait bien que l'on installe le stand.

Donc, l'installation, toute une aventure, des jeunes volontaire de l'association nous accueillirent et cherchèrent dans quelle salle nous étions installé. Après un petit quiproquo (et oui, nous n'étions pas dans la première salle, et donc nous n'apparaissions forcément pas sur le plan de la première salle), nous trouvâmes enfin notre place.

Alors que ces pauvres jeunes gens avaient l'air de lutter contre ces tables maudites qui résistait du souffle du brave, je décidais donc de venir à leur rescousse et manquais dans ce combat âpre de faucher la vie du plafond, dommage presque collatérale dans cette installation.

Mais nous vîmes à bout de ces tables, et décidons donc de leur faire honneur en les affublant d'un linceuls noir sur lesquels viendront s'exposer fièrement nos kit telles des ornements venant décorer les tombes.

Hmmm ? Qu'est-ce qu'il y a Zenkuro ? Mais non, c'est pas guéguerre, c'est de l'embellissement épique.

D'accord, d'accord, pas la peine de dire à Orchidia de me frapper. . .pfffff, couper mon élan de récit épique, quelle…. D'ACCORD, J'ARRÊTE, pfff.

Donc, nous avons installé les tables, et j'en ai profité pour monter la future table basse de l'amie Orchidia qui permettra à cette dernière d'exposer fièrement dans son salon son diorama Porco Rosso, ou d'y mettre des paper toys, ou des sandwichs, mais là n'est pas la question.

Rémy ayant apporté des kits, nous les disposons rapidement, prévoyant que de toute façon le lendemain nous devrons les mettre en place de façon aguicheuse afin d'attirer l’œil vitreux du chaland.

Nous voilà donc installé, nous décidons donc de laisser sur place quelques équipements en prévision de notre préparation finale du lendemain matin.



Je vous passe les détails de la soirée, il faut juste retenir que. . . ce n'était pas les toilettes. Et que le film d'Ideon remasterisé HD a des couleurs très flashy qui n'ont pas manqué de plaire à la rétine de notre Rémynounet.



Couchés tard, levés tôt, nous voici à faire la queue devant la salle de bain afin d'être tout beau tout propre, au cas ou l'on rencontrerai l'âme sœur (celle de Rémy ou la mienne), mais nous allions vite déchanter, je ne manquerais pas de vous expliquer plus loin pourquoi.

Bref, nous voilà arrivé a 9h devant nos tables drapées de noir, prêt à disposer nos kits, nous nous exécutons, « là les kit schmup » « mais non, si tu les mets ici ça fera plus fluide dans la lecture » « bah mes kits je les mets où moi ? » « Sont pas finis tes kits. . . t'as qu'à les mettre là » « mais c'est la poubelle ça » « Justement »... Après de longue préparation nous voilà prêt.



Nos sourires sont prêt, les kits rutilants grâce à un petit coup de pinceau anti-poussière, quelques retouches sur les positions pour qu'elles soient « dynamiques ». . . Non je déconne, j'avais juste envie de tripoter leur kit Very Happy



L'ouverture, le badaud afflue. . . mais pas devant notre stand, qu'à cela ne tiennes, Rémynounet et Zen partent en éclaireur inspecter le reste de la convention.

Seul derrière le stand, mon imposant charisme attire….personne. Je fais de l'humour, des gens se sont arrêtés sur le stand pour observer la qualité des réalisations, mais en esquivant mon regard.

Revoilà nos compères, ils auront profité de cette escapade pour saluer nos sympathiques amis de la Bande Animé. Comment ça vous ne connaissez pas ? Raconte-moi un manga (R-Mum), ca vous dit rien ? COMMENT !? Ouvrez-moi tout de suite un nouvel onglet, allez sur youtube, et mattez-moi leurs vidéos, c'est du bon, y'a de l'humour, du délire et ça vous raconte des mangas que vous ne connaîtriez peut-être pas. Bande de canaillous Wink

https://www.youtube.com/playlist?list=PLE1F8C17CCD8FA393

Vous revoilà ? Alors, j'avais pas raison ? que du bon Very Happy

Donc, nous revoilà à nouveau réunis, tels les mousquetaires. Nous observons les ouailles carolomacérien (Et soudainement vous comprenez pourquoi le CAROLO game show Wink, et si c'est pas un gentilé qui claque ), et un constat s'impose, en dehors d'un amateur, qui, tel un sommelier parlant d'un grand cru, su nous parler passionnément des kits de shmup du chef Zenkuro, le connaisseur ce faisait rare. ( Il reconnut même l'Alpha Azieru, mobile armor obscur pour les gens de 20 ans, à noter que le CGS est plus peuplé de ces même jeune de 20 ans.)



Population sympathique au demeurant, mais pour qui nos maquettes Gundam, Macross, ou de jeux vidéo cultes tel que Metal Slug ou encore Darius, R-type, etc, restent aussi éloquentes qu'un muet dans un concert de turisas (et je ne doute pas que des muets puissent savourer les sonorités oniriques de ce groupe de métal).

En parlant de population, à la sortie du cocktail administratif des élus locaux (faut bien qu'ils fassent campagne et se rappellent à la populace, sinon on en oublie qu'ils servent à quelque chose…. Enfin il paraît), voici t-y pas que l'un des députés vient faire une séance de serrage de pogne.

Bah, Zenkuro et moi gérons, Rémynounet étant parti lutter contre un démon intérieur.

Voilà donc, notre preux député, arrivant devant notre stand, ni une ni deux, Zenkuro accompagné de moi-même nous élançons à sa rencontre. Plutôt que de vous exposer un pavé long et hasardeux, je vais vous refaire le dialogue. Je vous invite même à trouver un ami pour le lire avec vous à voix haute et faire ainsi, comme les hommes politiques, du théâtre.

El député : « AAAAh, mais c'est donc vous les baltringues de la maquette ? »
Oui parcequ'il faut que je le précise quand même… j'avais gravé pour l'occasion et sur le pouce une planche publicitaire avec le slogan accrocheur « Hobby Forever – les baltringues de la maquette.fr », subtilement mise en peinture par Zenkuro
Bizounours : « euuh »
El député : « Bah c'est bien d'assumer comme ça les gars ».
Bizounours : « Bah vous savez, on essait d'être honnête »
El député : « Je me présente Jean-baptiste du poulpe des congères » (Oui, je tairais le nom de cet homme. . . D'accord, d'accord, j'me souviens plus de son nom, mais notez que ça nous arrange bien ici).
Bizounours : « Bonjour, Anarko, habitant du Nord Pas de Calais, et Zenkuro habitant des Ardennes »
El député des ardennes : « Eh bien cela fait une trotte jusqu'ici »
Bizounours : « Ah bah ça, c'est sûr qu'en traîneau »
. . . Je romance le truc, mais j'me souviens plus trop non plus de ce qu'il disait, j'ai un filtre à pipo dans la tête, mon cerveau se shutdown tout seul quand il entends des simagrées…
El député : « Alors vous faites quoi exactement »
Zenkuro : « En fait on est un forum, Hobbyforever, les baltringues de la maquettes.fr c'est juste une blague entre nous »
El député qui commence a sombré dans le néant : « C'est sympa ça, donc vous avez fait tout ce qui est sur les tables »
Bizounours : « Bah ce qui est moche et pas fini c'est à moi, le reste c'est au chef, il envoi du lourd. Le but premier du site/forum c'est de promouvoir le monde de la maquette, et montrer au néophyte que y'a pas besoin d'être Bill Gates pour ce payer des maquettes »
Le copain du el député : « C'est une bonne initiative ça, mais vous achetez vos maquette où, c'est que les magasins de maquettes disparaissent vite »
Zenkuro : « Sur le net principalement, mais quand on trouve des magasins à proximité, on essaye de les faire vivre en en parlant et en y allant. »
El copinou d'el députator : « Je me souviens d'un temps que les jeunes de 20 ans ne peuvent pas connaître (ouh, ça, si c'est pas soumis aux droits d'auteurs. . .), il y avait plusieurs magasins de maquette, mais maintenant... »
là notre poto el députator, commence à vouloir rentrer voire bobonne, parce que levé un samedi matin pour voir des hurluberlus jouer à la console entassés dans une petite salle, des adultes jouer à la maquette, et des mecs chelous déguisés (d'ailleurs, ça me fait penser que la demoiselle cosplayant Alice de Alice's madness, était fort mignonne et son cosplay fort réussi), bah ça l'amuse pas notre acteur des scènes politiques.

Après quelques problèmes cognitifs de la part de notre cher députator, qui pour une raison obscure n'arrivait pas à assimiler que moi les Ardennes en dehors de la bataille en 44, ça m'est inconnu… Allez savoir pourquoi, il voulait que ce soit moi qui y habite et pas l'ami Zen…
Bref, le batelier de la Meuse retourne à ses eaux troubles, et nous lui souhaitons bonne chance pour ses élections, tandis que revoilà notre Rémynounet victorieux dans son combat intestinal !



Bref, la matinée passe tranquillement puis sonne l'heure du repas, le doute me saisie, qu'allons-nous donc manger ?
Recherchant les officiels du regard, nous en trouvons un qui nous explique qu'il nous suffit de nous rendre à la buvette afin d'obtenir une collation sur présentation de nos bracelets d'exposant.

Zenkuro et moi prenons notre courage à deux mains et partons en expédition. Arrivé à la buvette, la queue nous fait abandonner cette quête d'ordre vitale, et nous nous décidons de nous lancer en mode manouche dans la restauration. Direction le casino du coin.

De retour, nous sommes ébahi, notre stand aurait-il enfin du succès, des gens parlent avec notre Rémynounet !?
Mais cela est bien secondaire, nous tapons au carreau pour que notre comparse ouvre la fenêtre afin de clandestinement faire rentrer nos victuailles, et nos esprits manouches nous dictent le comportement à avoir.
Voilà donc notre garde-manger exposé au même titre que nos maquettes. Nous attaquons donc notre festin par le saucisson.

Au passage nous baptisons la planche à découper d'Orchidia, la femme du chef Zenkuro (qui contrairement à son air urbain et innocent, possède une droite à toute épreuve !).

Et ça y va de bon cœur « fait pété le sauciflard » « Passe moi le pain et le pâté », « Un petit jus pour faire passer ça ? » « Où t'as mis le comté ? » « Merde, j'en fous partout ! », « Les mecs, tachez pas la nappe quoi ! » « On aurait peut être du prendre du picrate non ? ».

Vous l'aurez compris, sur un coin de table chacun y va de son sandwich. Le chaland n'est pas prêt pour un tel spectacle et à nouveau, notre stand est désert de visiteur.

Mais l'espoir renaît dans nos cœurs meurtris de solitude. L’affluence se fait plus importante dans l'après-midi, le badaud arrive. Ô joie, Ô maîtresse enchanteresse qu'est l'espoir, mais nope, le stand est toujours aussi désert. Bien que quelques personnes daignent s'affairer rapidement sur nos réalisations.

Mais vous y croyez vous ? Le glitter Mariah Carrey du sieur Zenkuro, il fait des émules !? Des gens reconnaissent, sous ses couleurs quelque peu agressives pour la rétine, le Gundam Freedom.
Nous avons même eu une proposition d'achat. Que dire de plus, le flashy attire, notre compère visionnaire Rémynounet aurait-il vu juste ?



Hmmm, pas si sûr, en scrutant du coin du regard le tout venant. . .

Quoi ? . . . D'accord, j'avoue je matais les quelques demoiselles agréables pour la rétine de passage…. Passons ce détail, toujours est-il qu'en lorgnant sur les pèlerins du coin, je constate quelque chose d'étrange.
Je m'empresse d'alerter mon camarade Rémynounet, son avis peut-être important pour élucider ce mystère digne du club des 5. Nous nous regardons et disons à l’unisson : « Mais ils ont perdue leurs âmes !! »



Point de roux mes amis chrétien, mais juste des gens dont l'âme a préféré l’auto-digestion plutôt que de continuer leur aventure sur notre plan dimensionnel.
Mais cela viendrait-il de la région ? Si je compare au nord, certes, le temps et le paysage sont proche dans les 2 régions. . . Mais le gens du nord n’ont-ils pas le soleil dans le cœur qu’ils n’ont pas dans le ciel ? Cela ne s’applique pas dans les Ardennes ? En comparant, il y a aussi des gens dont l’âme a également préféré l’auto-digestion dans le nord. .  Donc, ce n’est pas la région, mais d’où peut bien venir ce phénomène. . . Nos jeunes seraient-ils déjà mort à l’intérieur avant même d’avoir reçu leur premier salaire de remerciement de la part du patronat pour les laisser les exploiter ?

Et pourtant, en les voyants devant leur manette, ou un jeu de table, il semblerait que leur salue passe par le jeux-vidéo ? Qui l’aurait cru, que depuis des années nous autres hardcore gamer prenions un anti-dépresseur pixelisé. . . Mais je digresse . . . GRAISSE !!!!

Toujours est-il que nous nous amusons de la situation. Une jeune fille au regard vitreux tel un poisson sur l'étale d'Ordralphabetix, voit un fragment de son âme lui revenir en découvrant un jeux de dés sur l'un des stands, son sourire laisse supputer une charmante demoiselle en devenir. Mais la voilà qui quitte le stand et l'on peut voir le moment exact ou son âme décide de recommencer son auto-digestion suicidaire.
L'après-midi se passe, agrémenté de personne s'intéressant un temps soit peu à nos kits, de couple ou l'on sent clairement que la demoiselle n'est là que pour faire plaisir à sa moitié.

A un moment cependant, une sorte de Jackson five miniature et au teint laissant supposé une descendance berbère, agro notre Rémynounet : « Est-ce que vous vendez ?» « J'ai pas de cœur moi, j'vends tout ! », l'affaire est engagée par notre vendeur de moule frite, « Combien le X-wing », « 50€, déjà le kit à la base est pas donné, et c'est qu'il y a du boulot, le custom, la peinture », il l’appâte le bougre, « 50€, c'est cher quand même, je vais y réfléchir et je repasserai le prendre si je me décide », « Pas de soucis ». Ah les débutants ! lui pour négocier et notre vendeur de falafèle pour ne pas avoir ferré.

Ne pleurez pas sur cette tentative d'escro…hrmhrm...de vente de Rémynounet, cet argent lui aurait servi à amortir son voyage en roulotte depuis Lyon (ou un truc du style dans le sud, savez, moi en dehors de l'ouest, la géo c'est pas mon fort).
Nous revoilà à nouveau en train de rigoler entre nous, à siffler le gîni et le coca cherry, tout en regardant ce qui passe devant notre stand.

L'après-midi approche de son crépuscule, quand soudain, une charmante demoiselle approche du stand, elle regarde de près nos kit, elle sort son appareil photo et là, je suis ébloui. Au sens propre du terme, pan ! Un coup de flash en pleine rétine... elle s'en rend compte et me lance un timide « oh, désolé », et moi de lui rétorquer avec tout mon charisme « c'est pas grave, vous m'avez ébloui ».
C'est à ce moment là, d'après Rémynounet et Zenkuro, que l'on pu entendre un hurlement d'effroi. Et la mignonnette était, semble-t-il magicienne, car après mes paroles « Je crois que je suis rouillé les mecs », elle disparu pour ne plus réapparaître.



Ainsi se conclut notre samedi.

Le dimanche ce déroula tout aussi lentement, plus tellement de badaud, à par deux ou trois mendiants bavant devant mon Metal Gear Rex half size.
La cohue de la veille se faisant oublier, j'en profite donc pour aller me promener, bon, il n'y a que 3 salles, pas grand-chose à voir, sauf, mais… mais oui, nos amis de la Bande Animée qui animaient (ils font honneur à leur nom sur ce coup) un speed run sur Go!Go!Ackman, puis une petite conférence bien sympathique, que je n'ai pas suivie en entier malheureusement.



(nb : Toute nos félicitations à Loudde, papa d'un petit Shaka, né le 5 mars.)

Je profite de mon passage dans la salle principale où se déroule un tournoi de CS:GO pour lancer de ma voix suave « ARRETE DE CAMPER SALE NOOB ! », les gens se retournent, voient le bestiau vociférant et baisse les yeux, non mais des fois que !


Point fort de cette journée du dimanche (ou était-ce le samedi. . . Ma mémoire me fait défaut depuis mon coup de boule donné involontairement au mur de la Zencuisine.), fut une petite partie de Metal Slug sur une borne d'arcade avec Zenkuro et un petit combat de Pocket Fighter avec Rémynounet. La borne était petite, mal agencée, et les joysticks/bouton n'étaient pas agréables. Mais le petit moment de folie avec mes comparses me fit oublier ce désagrément (ou c'est le coup de boule, allez savoir).

Sur la fin du dimanche, on commençait à fatiguer et à s'ennuyer, il faut dire que les gens n'était pas là pour regarder du plastique mais plutôt pour sentir les hormones d'ado en extase devant une partie de CS:GO ou un tournoi de Mario Kart sur Snes. On décida donc de remballer tout pour 17h, on est plus tout jeune non plus, faut pas abuser.



Tout était rangé dans mon panzer, et direction chez le chefchef. La fatigue se fait sentir, lorsque nous montons les escaliers, je me retrouve à divaguer, et me coince dans le virage de l'escalier, Rémynounet, derrière moi explose de rire, et le chefchef qui nous regarde et tente de nous soutenir moralement.
Moi : « JE VAIS TOMBER ! »
Rémy : « JE RETIENS LES KITS, T'INQUIETE »
Chefchef : « ON S'EN FOUT DES KITS, SAUVE LE JAMBON D'ABORD, LES KITS ENSUITE !!»
Nous voilà en train de beugler comme des putois dans la cage d'escalier notre amour pour la charcuterie, tout en explosant de rire, pour le coup j'ai vraiment failli me vautrer.

Orchidia, ne pouvant feindre l'ignorance de notre retour, et ne voulant pas prendre part à cette folie qui nous envahissait, ouvrit la porte puis disparut dans la cuisine pour préparer le gâteau d'anniversaire du chef chef. Ah oui, un détail, c'était l'anniversaire du chef. Mais c'est secondaire, retour à nous autres manouches.

Nous arrivons tant bien que mal à rentrer dans la roulotte, tout en faisant attention au jambon et aux kits. Puis nous entamons la soirée joyeusement.

Mais . . . Vous avez vraiment tout lu ? Eh bien, si ça ce n’est pas de la dévotion pour ma légendaire verve. . .
En résumé, le Carolo game show est un sympathique rassemblement de joueurs et amateurs de jeux vidéo et de l’univers vidéo-ludique. Une bonne ambiance, une organisation encore jeune mais qui fait preuve de beaucoup d’investissement. Un salon très sympathique qui est très prometteur.

Et puis ce fut aussi un bon moment passé avec Rémynounet et Zenkuro, mais j'avoue que la prochaine fois, je ne prendrais pas l'Otamatone, Rémynounet a passé toute la journée de samedi à jouer avec, il a autant de talent de musicien que moi pour finir un kit.


anarko_bizounours
Professeur Rollin

Nombre de messages : 2574
Age : 30
Localisation : Achicourt
Date d'inscription : 22/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour sur le Carolo game show - Oui, ici, le chef à dit "oh fait comme tu veux !" :D

Message par Orchidia le Sam 2 Avr 2016 - 0:54

Rémy, toujours aussi magique ! Very Happy

Orchidia
Femme du boss

Nombre de messages : 1420
Date d'inscription : 25/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour sur le Carolo game show - Oui, ici, le chef à dit "oh fait comme tu veux !" :D

Message par Slyka le Sam 2 Avr 2016 - 1:16

Mon dieu, c'était une aventure épique  Laughing
Merci pour ce résumé Bizounours

Je sens que Remy va être en forme pour le weekend prochain, ça promet What a Face

Slyka

Nombre de messages : 1049
Age : 23
Localisation : Vienne
Date d'inscription : 05/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour sur le Carolo game show - Oui, ici, le chef à dit "oh fait comme tu veux !" :D

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum